seance photo femme lingerie - photographe femme bienveillante toulouse - anne bied

Retouche photo ou complètement naturelle ? On montre ou on cache ce qui fait notre modèle photo ? Telle est la question !

Si vous suivez mon travail depuis quelque temps, vous connaissez déjà un peu ma position de photographe professionnelle. Et de femme.

Je suis évidemment « pour » la singularité de chaque personne. Et je suis donc « pour » montrer tout ce qui nous caractérise.

 C’est dans cet état d’esprit que je travaille activement, depuis 3 ans maintenant, pour apporter du bien-être aux femmes. Notamment en leur permettant de se voir telles qu’elles sont. Mais surtout en leur permettant de s’accepter comme cela.

Quelle que soit leur particularité ou leur morphologie, je suis de ces photographes qui ne cachent pas les choses par une retouche photo. Tout simplement parce que je suis persuadée que montrer et afficher fait partie de la thérapie personnelle.

Je suis également convaincue que cacher ne permet pas d’assumer. Ni d’aller mieux sur un complexe que l’on pourrait avoir développé. 

photographe maternage toulouse - shooting naissance toulouse - anne bied photographe

Mon vécu retouche photo à titre personnel.

Le nævus congénital de ma fille.

Par souci de transparence, comme toujours, ici, je voulais vous parler de ma propre expérience personnelle sur la retouche photo. Tout récemment, j’ai été confrontée de nouveau à cette idée de retoucher ou de cacher des particularités d’une photo.

En effet, ma fille de 5 mois, Romy, a un naevus géant congénital. Ce n’est pas une maladie, mais une sorte d’énorme grain de beauté. Cela touche 1 nouveau-né sur 50 000 et peut recouvrir jusqu’à 90 % de la surface du corps. Je vous passe les détails, mais c’est impressionnant.

Notre fille est née avec. Aucune échographie ne permet aujourd’hui de déceler cela avant la naissance. Il faut avouer que c’est compliqué pour les gens d’appréhender son nævus. Pour plusieurs raisons d’ailleurs. D’abord, parce qu’il est très foncé, et ensuite qu’il est très imposant sur un tout petit bébé.

D’ailleurs, nous avons commencé les démarches pour lui faire enlever, car il y a un fort risque qu’il se transforme en mélanome dans quelques années. 

Retouche photo & nævus congénital.

Je me suis donc retrouvée dans la position où au final j’avais le choix de retoucher ou non le nævus congénital de ma fille sur les photos. Evidemment, dès sa naissance, j’ai souhaité ne pas le cacher.

Bien au contraire d’ailleurs, j’ai demandé à ma photographe de famille, lors de notre séance nouveau-né, de shooter le nævus pour en garder le souvenir.

Pour moi, cela fait partie entièrement d’elle. Je dois avouer que j’ai été « triste », lors de sa première opération, de devoir dire au revoir à un petit bout d’elle. Nous le faisons pour une raison de santé et non-esthétique. J’ai d’ailleurs apposé un baiser sur la partie du nævus qui allait disparaître après l’opération.

Je continue de le prendre en photo régulièrement, et je documente son évolution.

photographe maternage toulouse - shooting naissance toulouse - anne bied photographe - naevus congénital

Le regard des autres.

Hors de notre cadre familial, une maman est tombée sur nos photos de famille non-retouchées avec Romy.  A la suite de cela, elle m’a écrit pour me faire partager son ressenti.

Cela lui avait fait extrêmement plaisir que le nævus ne soit pas retouché et de ne pas en faire un tabou. Elle était dans la même situation que nous avec son bébé de 6 mois.

Cela a fait écho en moi : mais oui ! Évidemment que cela ne doit pas être tabou !

Je travaille tous les jours comme cela avec les femmes que je shoote. Cela ne change rien avec les bébés, et encore moins pour le mien.

J’ai été également confrontée au « regard de l’autre » concernant une photo de ma fille. C’était dans le cadre d’un dossier pour un concours photo. J’ai bien vu que cela pouvait déranger. Que certaines personnes pouvaient avoir du mal à comprendre cette anomalie cutanée sur une photo.  Je me suis rendue compte que cela peut mettre mal à l’aise ou que cela semble incompréhensible, car il n’y a pas de légende et d’explication à la photo. Mais y a t’il besoin d’une explication ? Pour moi, cela s’apparente à un rejet social.

J’ai, malgré tout, décidé de joindre cette photo. C’est ma vision de photographe de montrer les choses telles qu’elles sont. Pas telles qu’on aurait envie de les voir.

Oui, voir un petit bébé avec une tâche sombre, c’est peu commun et inhabituel. Mais ça existe. Et, contrairement à ce que les réseaux sociaux nous montrent trop souvent, la réalité peut être beaucoup moins lisse et parfaite.

L’histoire de ma Romy a résonné tellement fort en moi. La diversité des corps reste un sujet complexe. J’ai envie de croire qu’à force d’être confrontés à une réalité non-retouchée, on ne sera plus surpris par une tâche par-ci par-là.

Mon vécu retouche photo à titre professionnel.

shooting photo boudoir toulouse - portrait de femme - anne bied

En tant que photographe pro, j’ai été de nouveau confrontée à ce problème de « montrer les choses telles qu’elles sont » et de retouche.

Je pense notamment au fait qu’on m’ait demandé de retoucher de la cellulite sur une femme encore tout récemment. Gloups.

Mon sang n’a fait qu’un tour. Et je ne l’ai bien évidemment pas fait.

Je peux comprends que cela puisse encore être un complexe, puisque notre société nous a toujours donné cette impression que ça devait en être un. Pourtant, c’est la normalité de notre corps.

Alors, je me suis dit que l’Univers m’envoyait un message, pour continuer à transmettre mon message. J’ai la certitude qu’il faut que je persiste dans ma voie : proposer une thérapie très puissante à travers la photographie

En parcourant le site d’une association qui se bat contre l’ignorance, le rejet et l’indifférence du nævus géant congénital, je suis tombée sur un témoignage qui m’a touché. C’était celui d’une personne adulte atteinte du nævus sur une zone importante de son corps.

Elle a subi beaucoup d’opérations. Et elle raconte qu’elle a fini par accepter de faire une série de photos avec un ami photographe. Il le lui avait déjà proposé à plusieurs reprises.

Elle ne comprenait pas pourquoi le photographe lui proposait de faire ces photos. Que pouvait-il trouver de beau ? Que voulait-il montrer ?

Pourtant, une fois la séance photo faite, elle a ressenti une grande fierté. Les photographies ont été rendues publiques. À la suite de cela, elle a reçu une immense vague d’amour de la part de ses proches.

Elle s’est sentie bien, et elle s’est vraiment sentie belle. Au final, elle trouve que la photographie a été une thérapie très puissante

Mes shootings professionnels & la retouche photo.

Pour moi, il n’y a pas de hasard. Ce témoignage, et le fait que ma propre fille soit atteinte de cette malformation de la peau, sont des signes pour ma propre pratique.

J’aime photographier et partager avec mes modèles de vraies histoires, de vraies personnes et de vraies émotions. Sans retouche photo qui cacherait l’essence-même de ce moment unique.

Si cette philosophie fait écho en vous et que vous voulez vous voir telle que vous êtes vraiment… Si vous ne voulez pas cacher votre propre beauté, alors vous êtes au bon endroit !

Il y a de la beauté partout, et c’est cela que je veux mettre en avant au travers de mes clichés.  Il faut juste être capable de la reconnaître.

Alors, sautez le pas et réservez votre prochaine séance photo avec moi ! J’ai hâte de découvrir votre projet !

photographe maternage toulouse - shooting photo allaitement - anne bied photographe paris

A lire également